Un organisme dédié à l’éducation et à la culture dans L’Islet-Sud

Un organisme dédié à l’éducation et à la culture dans L’Islet-Sud

Mélina Pelletier (gauche), Nicole Ross (droite), deux administratrices. Absent(e) s : Josée Chouinard (V-P), Caroline Gauthier (trésorière), Annick Leblanc (secrétaire), Audrey Pelletier (administratrice).

Crédit photo : Courtoisie

Depuis le 30 janvier dernier, l’organisme à but non lucratif Médiathèque L’Héritage de L’Islet-Sud est en action afin de mettre en valeur le patrimoine et de contribuer à l’éducation.

Suite à une première phase de travaux extérieurs à l’église de Sainte-Perpétue, le projet a pris la forme d’un OBNL afin de poursuivre les phases suivantes. Ses objectifs sont de s’appuyer sur les besoins territoriaux et régionaux, doter la MRC de L’Islet d’une infrastructure durable et établir des partenariats avec les intervenants déjà présents dans les domaines culturel, social et communautaire.

L’organisme vise à sauvegarder le patrimoine. Justement, cette église est le seul bâtiment patrimonial religieux de L’Islet-Sud, ce qui n’enlève rien à l’importance des autres églises. Il s’agit aussi la seule église de la région Chaudière-Appalaches à avoir conservé son revêtement d’origine en bardeau de bois (1903). Toutefois, l’ajout de services supplémentaires est essentiel pour sa survie. Des travaux sont nécessaires, mais ne vont pas entraîner de modifications permanentes.

Des sondages et des rencontres avec les citoyens montrent que l’idée d’un lieu de rassemblement pour les familles et les personnes seules est ce qui est le plus important. De plus, les besoins de la région en culture et en éducation montrent qu’une ressource supplémentaire serait utile. Finalement, pour l’avenir des bâtiments religieux, rester dans le domaine culturel est logique avec la valeur patrimoniale que l’OBNL désire protéger.

La Médiathèque est destinée à devenir un lieu de rencontre avec beaucoup d’espace pour organiser des activités, par exemple, la lecture aux enfants, l’aide aux devoirs, des conférences, des jeux pour les jeunes familles, l’accès à de nouvelles technologies, des loisirs culturels, etc.