Du soutien au Kamouraska pour une fillette malade

Du soutien au Kamouraska pour une fillette malade

Emma Deschênes

Crédit photo : Courtoisie

La famille élargie d’Emma Deschênes, 20 mois, de Mont-Joli, se serre les coudes et tiendra un souper spaghetti bénéfice pour aider ses parents qui sont à son chevet au CHUL de Québec.

La petite est atteinte d’une tumeur au cerveau et de métastases sur la colonne vertébrale. Ses traitements ont commencé en novembre et doivent se poursuivre jusqu’au printemps. Ses parents, Marie-Pierre Garon et Richard Deschênes ont cessé de travailler pour être auprès d’elle.

Les grands-parents, Claude Garon et Danielle Deschênes de Saint-Philippe-de-Néri, ont pris le relais auprès du plus vieux de la famille, Alexis, 7 ans.

À partir de novembre, ils ont fait la navette entre Mont-Joli, Saint-Philippe-de-Néri et Québec pour que le petit puisse continuer l’école et voir ses parents. À partir de janvier, comme Mme Deschênes doit recommencer à travailler, Alexis ira à l’école à Saint-Philippe-de-Néri.

La petite commence à se porter un peu mieux après les premiers blocs de traitement de chimiothérapie. « Avant qu’on rentre, Emma marchait et là, elle ne marche plus. Tout a été perdu de ce côté-là, à force d’être couchée dans un lit. Elle a recommencé à se rasseoir toute seule, à genoux toute seule. À force de travailler les muscles, ça va revenir », a dit sa mère, Marie-Pierre Garon, encouragée par ses progrès.

Les nouvelles sont aussi encourageantes, après le premier bloc de chimio, la masse au cerveau avait diminué de 50 % et les métastases dans la colonne vertébrale était disparue. « Normalement, on s’attendait à ce que le premier bloc de chimio vienne stabiliser la maladie. Même les médecins étaient très surpris. Ils ont regardé les images pendant 10 minutes. Mais ils ont toujours dit : si on n’avait pas eu espoir que tout fonctionne et qu’elle guérisse, on n’aurait pas tout enclenché ça », a ajouté Mme Garon.

Se sentait bien impuissante et démunie face à ce qui se passait, sa famille, dont ses tantes au Kamouraska, a décidé d’organiser un souper spaghetti bénéfice. Le Club Lions de Mont-Carmel aide à l’organisation. L’événement aura lieu le samedi 19 janvier 17 h au Complexe municipal de Saint-Denis. Pour réserver, il faut contacter Luce Garon au 418 498-3130 ou luluga@live.ca ou bien Marlène Deschênes au 418 371-1056. Des dons peuvent aussi être envoyés au nom de Marie-Pierre Garon, par la poste, au 26 rue de l’Église à Saint-Philippe-de-Néri.