Saint-Jean-Port-Joli se mobilise pour « sauver » la collection du Musée des Anciens Canadiens

Saint-Jean-Port-Joli se mobilise pour « sauver » la collection du Musée des Anciens Canadiens

Interpellée par les propriétaires du Musée des Anciens Canadiens, la Municipalité de Saint-Jean-Port-Joli a choisi de se mobiliser pour « sauver » sa collection de sculptures sur bois.

Crédit photo : Archives Le Placoteux

Interpellée par les propriétaires du Musée des Anciens Canadiens, la Municipalité de Saint-Jean-Port-Joli a choisi de se mobiliser pour « sauver » sa collection de sculptures sur bois. Évaluée à près de1 M$, cette collection comprend près de 400 pièces, dont plusieurs de grandeurs nature.

Cela fait déjà quatre ou cinq ans que les trois propriétaires du Musée, Andrée Lamarre, Denis Michaud et Jean-Guy Desjardins se questionnent sur l’avenir du Musée. N’ayant pas de relève, ils cherchent depuis quelques années à trouver un acquéreur pour sa collection considérée comme « l’âme » de la Municipalité.

Cette dernière, évaluée à près de 1 M$, comprend environ 400 pièces, dont plusieurs de grandeurs nature comme Jean Béliveau, René Lévesque et Pierre Elliott Trudeau. Pour eux, il est hors de question qu’elle soit vendue en pièces détachées à des riches collectionneurs éparpillés partout sur la planète. « Saint-Jean-Port-Joli est la capitale de la sculpture sur bois. La collection doit rester ici, d’autant plus que les petites boutiques de sculpteurs sont pratiquement chose du passé désormais », de déclarer M. Jean-Guy Desjardins.

« Elle a été claire avec nous qu’elle ne se porterait jamais acquéreuse de la collection du Musée. Par contre, elle s’est engagée à regarder les possibilités pour la maintenir à Saint-Jean-Port-Joli. » – Jean-Guy Desjardins

Comité consultatif

Ce faisant, les copropriétaires ont décidé d’approcher la Municipalité de Saint-Jean-Port-Joli il y a deux ans pour évaluer son intérêt quant à l’avenir de la collection. « Elle a été claire avec nous qu’elle ne se porterait jamais acquéreuse de la collection du Musée. Par contre, elle s’est engagée à regarder les possibilités pour la maintenir à Saint-Jean-Port-Joli », d’indiquer M. Desjardins.

De cet engagement, un comité consultatif a été mis en place. Il est composé de trois élus, le maire Normand Caron et les conseillers Stanley Bélanger et Pierre Bussières, deux sculpteurs bien connus de Saint-Jean-Port-Joli, Nicole Deschênes Duval et Benoî Deschênes, ainsi que M. Jean-Louis Chouinard du Musée de la Mémoire vivante. Selon le directeur général de la Municipalité, M. Stéphen Lord, on regarde actuellement à créer une corporation qui se porterait acquéreur de la collection, à la suite d’une campagne de financement populaire. De son côté, la Municipalité serait prête à offrir 100 000 $.

Encore quelques années

De son côté, Jean-Guy Desjardins a assuré que ses collègues et lui, propriétaires du Musée depuis 1992, n’avaient pas l’intention de cesser à court terme les opérations de l’établissement ouvert en 1975. « On est prêt à opérer encore deux ou trois ans maximum », précisait-il.

Quant à l’avenir du bâtiment, Jean-Guy Desjardins précisait qu’il n’était pas nécessairement lié à celui de la collection. « Les gens viennent voir les pièces, pas la bâtisse », ajoutait-il. Selon lui, la collection pourrait très bien être déménagée dans un autre bâtiment au « cœur du village. » « Le comité consultatif va devoir réfléchir à ça également », d’ajouter Stéphen Lord.

Jean-Guy Desjardins concluait en disant que de bonnes nouvelles dans ce dossier doivent être annoncées d’ici mai.