Des repas plus chauds à l’hôpital de La Pocatière

Des repas plus chauds à l’hôpital de La Pocatière

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent s’est procuré des navettes de distribution de repas qui utilisent une technologie permettant de servir des repas plus chauds aux gens hospitalisés à La Pocatière.

Crédit photo : Courtoisie

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent s’est procuré des navettes de distribution de repas qui utilisent une technologie permettant de servir des repas plus chauds aux gens hospitalisés à La Pocatière.

La technologie de rethermalisation, meilleure qu’un micro-onde, car elle permet de conserver une bonne apparence de la nourriture, existait déjà en cuisine.

Le CISSS a décidé de se procurer des navettes de distribution avec le même procédé.

Ainsi le repas est réchauffé directement dans la navette, ce qui fait que lors du service, le repas est bon comme s’il sortait du four. Auparavant, son circuit entre la cuisine et la chambre du patient faisait que la nourriture n’était pas toujours à son meilleur.

L’investissement pour huit établissements, dont l’hôpital Notre-Dame-de-Fatima, et pour 109 navettes est de 2 M$. Cela comprend aussi l’achat de nouvelle vaisselle et des travaux d’aménagement pour permettre de circuler avec ce plus gros équipement.