Un radiologiste à la retraite à la rescousse

Un radiologiste à la retraite à la rescousse

Jusqu’au 27 avril prochain, aucun radiologiste de Rivière-du-Loup ne pourra se déplacer à l’hôpital de La Pocatière.

Crédit photo : Stéphanie Gendron

Jusqu’au 27 avril prochain, aucun radiologiste de Rivière-du-Loup ne pourra se déplacer à l’hôpital de La Pocatière.

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent a confirmé qu’un radiologiste retraité a accepté de sortir de sa retraite pour venir à l’hôpital deux jours par semaine. À partir du 28 avril, les radiologistes habituels de Rivière-du-Loup reprendront du service dans le Kamouraska à raison de une à deux journées par semaine.

Durant cette période, l’accès aux examens pouvant être lus à distance (TACO, graphie et échographies cardiaques) demeure. Pour ce qui est des échographies urgentes, les personnes seront redirigées vers Rivière-du-Loup.

« C’est une situation exceptionnelle étant donné qu’il n’y a que trois radiologistes en poste à Rivière-du-Loup. D’ici la fin de l’été, un 4e radiologiste devrait entrer en poste. Nous sommes confiants pour le recrutement d’un radiologiste supplémentaire en 2020 », a indiqué Ariane Doucet-Michaud du CISSS du Bas-Saint-Laurent.