Les plaisirs de l’hiver sur la Côte-du-Sud

Les plaisirs de l’hiver sur la Côte-du-Sud

La glissoire du collège de Sainte-Anne.

Crédit photo : Archives de la Côte-du-Sud et du collège de Sainte-Anne.

Depuis plusieurs décennies, les habitants de la Côte-du-Sud savent s’amuser et se divertir durant la saison hivernale. Les loisirs et les sports d’hiver contribuent à créer un sentiment d’appartenance à un collège, une municipalité ou une entreprise.

Yves Hébert

Dès que la neige apparaît, les habitants de la région chaussent des raquettes pour se déplacer et se rendre à l’église. Ce moyen de transport devient de plus en plus un divertissement. Durant les années 1880, les prêtres et les élèves du collège de Sainte-Anne n’hésitent pas à gravir la montagne. Et même jusqu’à la grotte des fées.

À La Pocatière, les activités hivernales se concentrent autour du collège. Les élèves bénéficient d’une patinoire et d’une glissoire qu’ils construisent et entretiennent durant les années 1920. La glissoire du collège, en ligne droite, s’étire sur 1225 pieds.

Le carnaval d’hiver est tout un événement. Il y en avait dans plusieurs municipalités, notamment à Saint-Pacôme. À La Pocatière, il prend la couleur des élèves du collège. Durant les années 1920, ils érigent des monuments dignes du Carnaval de Québec. Notamment, une réplique en neige du collège de Sainte-Anne en 1927.

Les sports d’hiver comme le hockey et le ballon-balai occupent une place importante chez les jeunes. On les pratique dans presque toutes les paroisses. À Saint-Gabriel, on prend très au sérieux les équipes de ballon-balais qui s’organisent annuellement. On forme des équipes de hockey depuis cent ans et surtout à proximité des écoles. Chez les travailleurs aussi, ce sport est important. À Tourville dans les années 1960, les gilets des équipes portent les noms de Guy Bélanger, distributeur Esso Imperial ou Lord et frères. Les patinoires deviennent populaires. À Saint-Pacôme, dans les années 1930, les jeunes filles ne sont pas admises le soir lors des parties de hockey.

Le ski occupe une belle niche dans les loisirs d’hiver. Un festival régional de ski est d’ailleurs organisé dans les années 1930. En 1938, il se tient à Saint-Pascal.  Le 13 janvier 1962, c’est la fête à Saint-Pacôme, on ouvre officiellement le centre de ski de la côte des Chats.