On fait tous partie de la recette

On fait tous partie de la recette

La Fédération de l’UPA du Bas-Saint-Laurent tenait sa 88e assemblée générale annuelle à l’Hôtel Rimouski.

Crédit photo : Courtoisie

La Fédération de l’UPA du Bas-Saint-Laurent tenait sa 88e assemblée générale annuelle à l’Hôtel Rimouski sous le thème On fait tous partie de la recette, mettant de l’avant la fierté des producteurs d’offrir aux consommateurs des produits de qualité.

M. Gilbert Marquis, président, a d’ailleurs mentionné qu’il continue de le répéter parce que ce thème rassemble les producteurs, transformateurs, consommateurs et intervenants autour du développement des entreprises agricoles et des régions.

Outre les points habituels, les 40 ans de la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles ont été soulignés. M. Francis April, 1er vice-président, a précisé que moins de 2 % de la superficie du Québec est en zone agricole et qu’il est important de la protéger pour s’assurer une souveraineté alimentaire.

Sept résolutions ont été mises à l’étude. Celles-ci reflètent les principales préoccupations des producteurs portant entre autres sur le financement du plan d’action de la santé psychologique et l’amélioration du programme d’assurance récolte collectif foin. Le Bas-Saint-Laurent a été touché par une sécheresse en 2018, et ce, pour une 2e année consécutive causant des pertes importantes de rendement et obligeant plusieurs producteurs à s’approvisionner à l’extérieur de la région.

Cette rencontre a aussi été l’occasion pour le président général de l’Union, M. Marcel Groleau, d’entretenir les délégués sur les différents sujets d’actualité, dont le nouvel Accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC) et la fiscalité foncière agricole.

Rappelons que le territoire de la Fédération de l’UPA du Bas-Saint-Laurent couvre les huit MRC du Bas‑Saint-Laurent comprenant 114 municipalités. La Fédération régionale représente 1 985 entreprises agricoles avec un membership de 94,16 %.