Nouvelle expertise en boissons fermentées à La Pocatière

Nouvelle expertise en boissons fermentées à La Pocatière

Le Labo – Solutions Brassicoles est du nombre des entreprises installées au CDBQ qui sont spécialisées dans le domaine des boissons fermentées.

Crédit photo : Archives Le Placoteux

Les gouvernements investissent 2.2 M$ (fédéral) et 1,8 M$ (provincial) dans un projet de 4,5 M$ au Centre de développement bioalimentaire du Québec (CDBQ) à La Pocatière, qui permettra de mettre en place un espace dédié au transfert technologique pour les microbrasseries, cidreries et distilleries.

La construction du nouveau bâtiment de 1100 mètres carrés, soit plus du tiers du bâtiment existant, débutera au printemps 2018 pour commencer les opérations, on l’espère, au début de 2019.

Il y a un essor du nombre d’entreprises dans ce secteur d’activités.

« Il y a un essor du nombre d’entreprises dans ce secteur d’activités », constate Michel Garon, directeur du CBDQ. « Nous comptons devenir un chef de file dans le domaine ». La nouvelle expertise qui s’ajoute à La Pocatière est en effet unique au Québec.

Les microbrasseurs, par exemple, viendront sur place pour développer une bière ou utiliseront des équipements spécialisés pour du contrôle de la qualité. Même chose pour un cidre ou un alcool. Sur l’investissement de 4,5 M$, 850 000 $ sont dédiés à l’acquisition d’équipements.

La bâtisse sera installée à l’est de l’incubateur actuel. Les plans et devis ont cours présentement.

En 20 ans, le CDBQ a investi 24 M$. Quatorze entreprises y sont hébergées ou utilisent les infrastructures de recherche sur une base régulière.