Nouveau partenariat entre les Arts de la scène et la Microbrasserie Côte-du-Sud

Nouveau partenariat entre les Arts de la scène et la Microbrasserie Côte-du-Sud

Elliot Maginot sera le premier artiste à se produire à la microbrasserie Côte-du-Sud.

Crédit photo : Courtoisie

Les Arts de la Scène de Montmagny développent un nouveau partenariat avec le Microbrasserie Côte-du-Sud pour la diffusion de spectacles d’artistes francophones émergents. Cette entente s’inscrit dans le désir de multiplier les lieux de diffusion de spectacles pour l’organisation culturelle sud-côtoise.

Une entente similaire existe déjà entre les Arts de la Scène et la microbrasserie Ras L’Bock de Saint-Jean-Port-Joli. Là où elle est diffère, c’est dans le choix de programmation qui sera proposée à la microbrasserie de Montmagny. « Chez Ras L’Bock, on est surtout dans le festif. Chez Côte-du-Sud, on veut présenter principalement des artistes émergents en musique francophone, ceux qui seront les coqueluches de demain », d’expliquer Christian Noël, directeur général des Arts de la Scène.

« Chez Côte-du-Sud, on veut présenter principalement des artistes émergents en musique francophone, ceux qui seront les coqueluches de demain. » – Christian Noël

À titre d’exemple, il cite l’artiste Tire le Coyote présenté à la Salle Edwin-Bélanger il y a quelques années, en première partie de Robert Charlebois. « Il n’était pas connu, mais il y avait déjà certaines personnes, plus friandes de nouveautés et de découvertes, qui auraient pris plus qu’un simple 15 minutes avant une grosse tête d’affiche. C’est à ce public qu’on veut s’adresser », explique-t-il.

Diversifier

En ajoutant ce lieu de diffusion à son carnet déjà bien garni, les Arts de la Scène cherchent également à avoir un éventail de salles complémentaires pouvant répondre à tous les types de spectacles à sa programmation. « Le pari que nous faisons depuis quelques années, c’est d’offrir des spectacles là où les gens veulent les voir. Ce n’est pas tous les spectacles qui sont faits pour les grandes salles. Le spectateur d’aujourd’hui n’est pas seulement à la recherche d’un bon spectacle, mais d’une ambiance distinctive », d’ajouter le directeur général.

D’ailleurs, il souligne que cette orientation a permis à son organisation de connaître une augmentation de 39 % de son nombre de spectateurs pour les spectacles en chanson à sa programmation. « C’est dû, entre autres, à nos collaborations qu’on a développées avec les microbrasseries du territoire. Ailleurs au Québec, les organisations comme la nôtre connaissent surtout des baisses en chanson », précise-t-il.

Souplesse

Le premier spectacle qui doit être présenté à la Microbrasserie Côte-du-Sud sera Elliot Maginot le 30 mars prochain. Deux autres spectacles suivront en avril et en mai. Ils seront annoncés sous peu, d’indiquer Christian Noël. « On ne veut pas être trop rigide dans notre façon de programmer. Contrairement aux gros spectacles qu’on peut programmer jusqu’à un an et demi d’avance, on veut faire preuve de souplesse avec Côte-du-Sud et ne pas devoir attendre à l’année d’après pour présenter un artiste franco qui fait le fait buzz actuellement, par exemple. »

L’objectif de ce partenariat est de présenter 10 spectacles par année, de septembre à mai. Chaque représentation doit permettre d’accueillir environ 90 spectateurs.