Musée maritime du Québec : Une nouvelle exposition permanente à La Chalouperie

Musée maritime du Québec : Une nouvelle exposition permanente à La Chalouperie

Partenaires de l’exposition et représentants du Musée maritime du Québec se sont prêtés au jeu d’une séance photo dans l’espace « selfie » de l’exposition.

Crédit photo : Maxime Paradis

La Chalouperie du Musée maritime du Québec est maintenant dotée d’une nouvelle exposition permanente. Intitulée « Le temps des chaloupes », cette dernière se veut une des pièces maîtresses des festivités du 50e anniversaire du Musée.

Rassemblant un total de 23 embarcations et mettant en valeur plus de 80 artéfacts sortant des réserves du Musée, « Le temps des chaloupes » se veut une exposition racontant l’importance du rôle des petites embarcations dans le quotidien des gens, à une époque où les moyens de transport modernes n’étaient toujours pas de ce monde. « Le Québec et une bonne partie du continent se sont construits à coup de pagaie. C’est important de remettre en avant cette facette oubliée de notre mémoire collective », d’expliquer la directrice générale du Musée maritime du Québec, Mme Sophie Limoges.

« Le Québec et une bonne partie du continent se sont construits à coup de pagaie. C’est important de remettre en avant cette facette oubliée de notre mémoire collective. » – Sophie Limoges

Outre les embarcations et les artéfacts, l’exposition, qui se divise en six thématiques, ou zones différentes, présente huit documentaires historiques différents, en plus de rassembler une centaine de photographies d’archives dont la plupart peuvent être consultées sur un écran numérique tactile. « C’était un désir de notre part d’intégrer davantage les nouvelles technologies dans l’exposition pour être plus interactif. Non seulement c’est une façon de mettre en valeur notre collection, mais c’est un autre moyen de partager de l’information en lien avec l’exposition », d’ajouter la directrice.

Considérée comme une des pièces maîtresses des célébrations du 50e anniversaire du Musée, l’exposition « Le temps des chaloupes » a été réalisée grâce à la participation de 35 professionnels provenant de différents milieux. De plus, elle a pu bénéficier de l’apport financier de plusieurs partenaires pour un investissement total s’élevant à 420 000 $. Parmi eux, mentionnons le ministère de la Culture et des Communications, Desjardins, la Municipalité de L’Islet, l’Institut de Recherche en Histoire Maritime et Archéologie Subaquatique, la Société québécoise d’Ethnologie et la Fondation du Capitaine J.E. Bernier.