Musée maritime: coup d’envoi du 50e anniversaire

Musée maritime: coup d’envoi du 50e anniversaire

M. Denis Proulx, maire suppléant de la municipalité de L’Islet et Mme Sophie Limoges, directrice générale présentant le dépliant de la programmation 2018 et les fleurs aux couleurs du 50e anniversaire du Musée.

Le Musée maritime du Québec (MMQ) donne le coup d’envoi de ses activités à l’occasion de son 50e anniversaire.

« Parce que le Saint-Laurent a façonné le Québec tel que nous le connaissons aujourd’hui, nous invitons les gens à plonger au cœur de leurs racines par une belle visite au Musée maritime et tout particulièrement en cette année de célébration! » a déclaré la directrice générale, Sophie Limoges.

C’est en effet sur le thème parce que tout arriva par le fleuve que la programmation a été imaginée avec la volonté de mettre en lumière la mission de l’institution gardienne d’une collection de plus de 14 000 artéfacts en lien avec le fleuve Saint-Laurent, de la porte des Grands Lacs jusqu’à la haute mer.

En premier lieu, le MMQ souhaite faire un clin d’œil aux quinquagénaires nés, tout comme l’institution, en 1968, en leur offrant en cadeau leur entrée. Pour les autres, la formule « un billet pour l’été » sera valide pour toute la saison 2018 ce qui permet de revenir aussi souvent que désiré afin de participer aux nombreuses activités et visiter à plusieurs reprises le Musée.

Pour contribuer aux festivités, la municipalité de L’Islet fleurira ses espaces publics notamment avec de la Salvia Victoria Bleu, une variété choisie par Isabelle, propriétaire des Serres Caron, à titre de fleur emblème du 50e anniversaire. « Nous invitons nos concitoyens à prendre la vague et à fleurir leur demeure en jaune, en rouge et en bleu avec la Salvia Victoria, une façon toute simple et naturelle de rendre hommage à cette institution phare de la Patrie des marins » ont déclaré conjointement le maire Jean-François Pelletier et Denis Proulx, maire suppléant.

Afin de rejoindre les familles, les ateliers les mains habiles du samedi matin seront de retour avec la fabrication de mobiles en verre de grève et de bateaux en bois flotté. La marche guidée vers le rocher Panet Bouette et Batture, une aventure reviendra à 5 reprises en plus d’être disponible pour des groupes, sur réservation. De plus, contes pour enfants et conférences sur l’archéologie subaquatique se succèderont au fil des beaux jours.

Partenaire de La Fête des chants de marins depuis pratiquement les débuts, le MMQ souligne la 20e traversée en contribuant à la programmation avec notamment l’exposition L’Atlantique en radeau, 88 jours à la dérive, présentée au Centre Go de Saint-Jean-Port-Joli, du 2 au 21 août.

Au cœur des nouveautés, la nouvelle exposition permanente Le temps des chaloupes sera inaugurée le 28 juin et le docufiction en balado « Ralentis, la marée monte! » sera lancé plus tard en saison.