La Mosaïque dévoile ses couleurs

La Mosaïque dévoile ses couleurs

De gauche à droite, à partir du haut : Zoé Grenier-Laroche, Simon Fissette (conseiller municipal), Marie-Ève Arbour (présidente Visages régionaux), Anny Morin (directrice SRCC), Lise Garneau (conseillère municipale), Sylvain Hudon (maire), Julie Garon, Sylvie Dionne (présidente de la bibliothèque).

Crédit photo : Maxime Paradis

La bibliothèque municipale de La Pocatière fonctionnera désormais sous le nom La Mosaïque. Entièrement réaménagée suite à une consultation réalisée auprès de ses usagers, le lieu a dévoilé ses nouveaux espaces à la population dimanche dernier.

Il ne pouvait avoir de meilleur nom pour représenter la métamorphose subie par la bibliothèque municipale de La Pocatière. La Mosaïque fait non seulement écho à la clientèle hétérogène qui la fréquente, mais également à la diversité des espaces qui composent désormais la bibliothèque : livres et lecture, jeunesse et famille, exposition, multimédia et salle multifonctionnelle. Ce réaménagement, estimé à entre 150 000 et 200 000 $, s’inscrit dans la mouvance actuelle observée dans le milieu des bibliothèques.

Plus lumineux et épuré, le local s’articule autour du concept « partage de savoirs. « Le mot d’ordre était d’avoir quelque chose de plus ouvert et rassembleur. On a voulu en quelque sorte reproduire l’esprit « maison de jeunes » dans un lieu ouvert à toutes les générations », d’expliquer Zoé Grenier-Laroche, designer d’intérieur ayant travaillé au réaménagement, en collaboration avec Visages régionaux.

La Mosaïque s’inscrit donc dans le courant troisième lieu. Fini le silence pesant caractéristique des bibliothèques d’autrefois, l’endroit n’est plus seulement consacré au prêt de livres ou à la lecture, mais ouvert aux usagers qui veulent simplement traîner à regarder la dernière exposition de l’artiste du mois, discuter, travailler ou participer à différents ateliers ou activités à la programmation. « Chaque espace aura des périodes d’animation précises dont nous ferons la promotion », d’indiquer la coordonnatrice de La Mosaïque, Julie Garon.

L’inauguration officielle réalisée le 6 janvier en journée a permis à plusieurs usagers de découvrir leur nouvelle bibliothèque, ses nouveaux espaces et son nouveau nom. Au sortir de la visite, l’avis était unanime : la convivialité des lieux a conquis la majorité des gens présents. La présidente du comité d’expositions de La Pocatière, Hélène Desjardins, s’est réjouie. Avant ce réaménagement, les artistes du mois exposaient directement dans le local adjacent de la bibliothèque, aujourd’hui converti en une salle multifonctionnelle. « Ça nous fait un petit pincement au cœur de quitter notre ancienne salle d’exposition, mais pour les artistes, leurs œuvres auront une plus grande visibilité en étant exposée directement dans la bibliothèque », a-t-elle déclaré.

Précisons que l’inauguration de la bibliothèque a coïncidé avec le vernissage de l’artiste du mois, Thérèse Beaulieu.