Microbrasserie à Rivière-Ouelle : Une nouvelle qui réjouit le maire Louis-Georges Simard

Microbrasserie à Rivière-Ouelle : Une nouvelle qui réjouit le maire Louis-Georges Simard

Louis-Georges Simard devant le Centre Thérèse-Martin, non loin du future microbrasserie La baleine endiablée.

Crédit photo : Maxime Paradis

Le maire de Rivière-Ouelle Louis-Georges Simard ne peut être plus heureux. Sa petite municipalité d’un peu moins de 1000 habitants sera bientôt enrichie d’une nouvelle microbrasserie avec service d’hébergement, au moment même où Rivière-Ouelle désire se positionner davantage en matière de tourisme généalogique.

Il aurait été surprenant que Louis-Georges Simard n’applaudisse pas à la venue de La baleine endiablée entre les murs de l’ancienne Résidence Hélène Lavoie. « Dans le fond, le bâtiment va retrouver sa vocation d’origine, car c’était un hôtel qu’il y avait là, avant », rappelle-t-il.

Lors de sa fermeture en 2015, la Résidence Hélène Lavoie n’avait pas aidé à contrer le vent de morosité qui soufflait alors sur Rivière-Ouelle, qui peinait encore à se remettre de la fermeture du CHSLD Thérèse-Martin situé non loin de là. Depuis, le CRDITED et une partie des bureaux administratifs du CISSS du Bas-Saint-Laurent ont élu domicile dans l’ancien CHSLD. « Avec la microbrasserie qui s’installe maintenant dans l’ancienne Résidence Hélène Lavoie, on peut dire que tout le secteur va avoir été revitalisé », de déclarer Louis-Georges Simard.

Hébergement

Outre le pub qui aura un pouvoir attractif indéniable auprès des locaux et même des touristes de passage dans la région, c’est l’offre en hébergement de 59 chambres que La baleine endiablée mettra de l’avant qui réjouit également Louis-Georges Simard. « À moins de faire du camping, on avait un gros déficit en hébergement touristique à Rivière-Ouelle. Les deux promoteurs viennent combler ce manque à leur projet. En plus, comme on désire se positionner de plus en plus comme un destination en tourisme généalogique, La baleine endiablée va certainement contribuer à augmenter notre potentiel d’accueil et notre rayonnement en la matière », de conclure le maire.