L’Everest embauche Simon Olivier

L’Everest embauche Simon Olivier

Simon Olivier en compagnie du président, Pierre Bouffard.

Crédit photo : Maurice Gagnon

L’Everest de la Côte-du-Sud annonce la nomination de Simon Olivier à titre de directeur hockey et d’entraîneur-chef de cette équipe qui évoluera dès l’automne 2018 au sein de la Ligue de hockey junior AAA du Québec (LHJAAAQ).

C’est le président du conseil d’administration, M. Pierre Bouffard, qui a présenté le premier entraîneur-chef de l’équipe, ce matin, en conférence de presse. Simon Olivier correspondait le mieux, dit-il, au profil recherché pour diriger l’équipe. Le conseil d’administration souhaitait quelqu’un ayant un excellent réseau de contacts, la motivation, une attitude éducative et stimulante en plus de bien connaître le bassin des jeunes joueurs.

Monsieur Olivier a de son côté mentionné que ses valeurs correspondent à celles de monsieur Bouffard. Il souhaite composer son équipe de joueurs respectueux, travaillants et performants à l’école. L’implication des chambres de commerce de Montmagny et de Kamouraska-L’Islet est un atout pour la solidité de l’équipe, dit-il.

Simon Olivier n’a rien promis en ce qui concerne les résultats de l’équipe. Néanmoins, il veut mettre un club compétitif sur la glace, des jeunes engagés à travailler.

Originaire de Lévis, Simon Olivier a joué plusieurs saisons au niveau professionnel pour des formations de villes américaines et quelques saisons en Allemagne. Il a été entraîneur adjoint des Tigres de Victoriaville (LHJMQ) de 2009 à 2013.

Depuis cinq ans, monsieur Olivier occupe le poste de directeur des opérations hockey des Corsaires de Pointe-Lévy. Il occupe aussi le poste d’entraîneur-chef du Bantam AAA. Il a travaillé au développement de plusieurs joueurs de haut niveau, dont Alex Barré-Boulet, originaire de Montmagny.

Simon Olivier, 45 ans, compte s’investir à 100 % pour démarrer une première équipe de hockey junior AAA dans l’est du Québec et pour accompagner ses joueurs vers la réussite en les poussant à exploiter leur plein potentiel. Il préconise une approche humaine avec les jeunes.