Les régions ont maintenant leur maison à Montréal

Les régions ont maintenant leur maison à Montréal

Denis Coderre à l'inauguration de la Maison des Régions.

Crédit photo : Facebook Promotion Kamouraska

Le maire de Montréal Denis Coderre a inauguré la Maison des régions, où les gens d’affaires de toutes les régions du Québec pourront se rencontrer et échanger. Une délégation du Kamouraska, région qui a créé des liens avec Montréal ces derniers mois, était présente à l’inauguration.

Lors de sa mission économique en 2016, le Kamouraska aurait pu profiter des lieux et des ressources de la Maison des régions pour mener à bien ses événements et rencontres. « On pense qu’on pourrait en profiter de nouveau. C’est un lieu physique d’une part pour tenir des événements ou des rencontres dans ses plus petites salles privées et aussi on n’a pas à se casser la tête pour la logistique », indique le préfet de la MRC de Kamouraska, Yvon Soucy.

On pense qu’on pourrait en profiter de nouveau. C’est un lieu physique d’une part pour tenir des événements ou des rencontres dans ses plus petites salles privées et aussi on n’a pas à se casser la tête pour la logistique.

La Maison, située au cœur du quartier des Affaires sur la rue Saint-Jacques, a une superficie de 5000 pieds carrés. Les nouveaux locaux permettront de multiplier les relations d’affaires entre tous les secteurs d’activités économiques, incluant notamment la culture, la gastronomie régionale et le tourisme.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, avait exprimé le souhait de mettre en place un tel endroit il y a quelque temps. « L’économie montréalaise est étroitement liée à celle des régions et vice-versa. Avec 50 % du PIB du Québec, la métropole doit jouer pleinement son rôle de locomotive pour le développement économique », estime le maire Coderre.

Les dépenses pour la Maison des régions de 2015 à 2017 s’élèvent à 1,5 M$. Cela inclus notamment les travaux d’aménagements et de construction des locaux, l’organisation de 4 missions commerciales, les dépenses technologiques et audiovisuelles, les salaires des employés, la création de la plateforme numérique et de l’identité visuelle, ainsi que les activités de promotion. Le loyer du bail de location du 500, rue St-Jacques pour une durée de cinq ans, est effectif depuis le 1er août 2017.