L’Église de Saint-Gabriel-Lalemant : consultation sur son avenir

L’Église de Saint-Gabriel-Lalemant : consultation sur son avenir

Florence Lévesque

SAINT-GABRIEL — La population de Saint-Gabriel était conviée le mercredi 13 mai dernier à une consultation publique tenue à l’église pour discuter de l’avenir de celle-ci. Une soixantaine de citoyens ont répondu à l’appel du comité Ad hoc formé de MM François Rioux, Gilles Ouellet, Alain Ouellet, Gilles Boisjoly et de Mme Aline Bouchard. 

Florence Lévesque, collaboration spéciale

Les membres de la Fabrique étaient également présents, ainsi que le maire Raymond Chouinard et Mmes Émilie Vaillancourt, agente de développement de la municipalité et Marijo Couturier-Dubé du CLD du Kamouraska. 

Lors de cette rencontre d’un peu plus d’une heure trente, les gens ont assisté à la présentation du documentaire « Ne touchez pas à mon Église! » de Bruno Boulianne, portant sur le sort des églises au Québec. Après celle-ci, un silence empreint d’émotions régnait dans la salle. S’en est suivi un échange sur ce que les citoyens espèrent pour cet élément du patrimoine au village. 

S’autofinancer

Le but du comité est de trouver des moyens pour assurer l’avenir de l’édifice et que celui-ci puisse s’autofinancer, tout en conservant un espace réservé au culte. Quelques idées de projets ont germé, mais l’avis de la population est très important pour le comité et toutes les suggestions sont les bienvenues.

L’assemblée était unanime sur un point : elle croit à l’avenir de ce bâtiment, qui est par ailleurs en « excellente santé » au point de vue architectural, a déclaré l’un des membres de la Fabrique, selon une étude récente, et veut qu’il soit préservé. 

M. François Rioux, président du comité Ad hoc, s’est dit très heureux de l’intérêt porté par la population pour l’avenir de l’église qui célébrera son 76e anniversaire le 8 décembre 2015. D’autres consultations auront lieu lors des prochaines semaines.