Kamouraska-L’islet : des conditions uniques pour le kayak printanier

Kamouraska-L’islet : des conditions uniques pour le kayak printanier

Des sorties familiales en kayak sont maintenant organisées en été, sur la rivière Ferrée.

Crédit photo : Club de plein air des Aulnaies

Le malheur de certains fait le bonheur des autres. Du moins, c’est ce qu’on peut constater ce printemps dans la région de Kamouraska-L’Islet, où les amateurs de kayak sur rivière peuvent pagayer sur des plans d’eau qui offrent des conditions exceptionnelles à ce moment-ci de l’année.

À Saint-Roch-des-Aulnaies, la rivière Ferrée est plutôt réputée pour son niveau d’eau habituellement bas en saison estivale que pour ses descentes de kayak légendaire. Mais depuis quelques années, sous l’impulsion de Christian Joncas et d’autres membres du Club de plein air des Aulnaies, voilà que des kayakistes s’amusent à emprunter son cours sur une distance variant entre 3 et 10 km, selon les saisons. «L’été, le niveau de l’eau est trop bas, donc on se permet de faire un aller-retour de 3 km seulement. À ce moment-ci de l’année, l’eau ne manque pas et on peut se permettre de descendre sur une distance de 5 à 10 km, tout dépendant le niveau de la rivière», d’expliquer Christian.

Cette année, ce passionné de 59 ans a déjà fait quatre sorties et il informe régulièrement les amateurs sur le niveau d’eau de la rivière, via la page Facebook du Club de plein air des Aulnaies, question de les aider à planifier leurs descentes. Et voilà maintenant que l’intérêt semble dépasser les frontières de la région, en plus d’être intergénérationnel. «L’an dernier, des gens de 70 ans ont descendu la rivière et dans les prochains jours, on attend des kayakistes de Charny, près de Lévis», d’ajouter Christian Joncas.

Les gens intéressés à descendre la rivière Ferrée peuvent s’informer auprès de Christian Joncas, en devenant membres de la page Facebook du Club de plein air des Aulnaies. Mentionnons qu’il dispose également de l’équipement nécessaire pour la descente, moyennant une légère contribution financière, pour ceux et celles qui n’en possèdent pas.

Zone Aventure

À Saint-Joseph-de-Kamouraska, Zone Aventure débute sa saison officiellement cette fin de semaine. Mais depuis quelques jours, des kayakistes plutôt impatients s’adonnent déjà à descendre la rivière du Loup, par les champs inondés qui la bordent. «Actuellement, on peut facilement partir du chalet de Zone et se rendre à Saint-Antonin, sans jamais emprunter le nid de la rivière», d’indiquer Tony Charest, propriétaire de Zone Aventure.

Ces conditions exceptionnelles, qui reviennent annuellement au printemps, surviennent rarement à ce moment-ci du mois de mai. «L’an dernier, c’était à la fin mars. Là encore, c’était exceptionnel. Sinon c’est surtout à la mi-avril qu’on voit ça», de mentionner Tony.

Malheureusement, le grand public ne semble pas encore prêt à vouloir profiter de ces conditions uniques. Le froid étant souvent la principale raison évoquée. «C’est pourquoi c’est surtout des maniaques qui s’organisent par eux-mêmes dans ce temps-là. Mais si les gens nous le demande, on va ouvrir pour eux, sans problème», de conclure le propriétaire.

Première sortie sur la rivière du Loup ! Il y a tellement d'eau qu'on pagaie dans les champs !! #kayaking #rivers #pleinair #kamouraska #zoneaventure #tempsdequalite #kayak #canot

Nai-post ni Zone Aventure noong Lunes, Mayo 8, 2017

Une petite descente sur la Rivière Ferrée sortie sous le pont de l'autoroute 20 trajet 10 kilomètres.

Nai-post ni Christian Joncas noong Sabado, Abril 29, 2017