Des jeunes grimpent la montagne pour la vie

Des jeunes grimpent la montagne pour la vie

Des jeunes grimpent la montagne pour la vie.

Crédit photo : Courtoisie

Les élèves de la concentration Course de l’École secondaire Chanoine-Beaudet de Saint-Pascal ont bougé, le 24 octobre dernier pour Chaîne de vie.

En compagnie de leurs enseignants ainsi que de la présidente de la Commission scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup, Mme Edith Samson, ils se sont rendu à pied jusqu’au stationnement de la montagne à Coton, puis ils ont gravi, à pas de course, les quelque 150 m qui les séparaient du belvédère situé au sommet. Ils ont aussi marqué d’un temps d’arrêt leur randonnée pour réfléchir sur l’importance de bien prendre soin de leur santé.

Pour l’un des instigateurs de cette activité, M. Frédéric Boehme, l’ascension de la montagne à Coton est une opportunité pour les élèves de porter haut et fort la cause du don d’organes et de tissus dans leur communauté, et ce, tout en s’entraînant pour les bonnes raisons.

« Cette activité de quelque 7 km vise à faire réfléchir nos élèves sur les saines habitudes de vie. Il importe de donner un sens à leur entraînement. Cette année, nous avons fait l’ascension pour Mme Karine Lacharité, une jeune maman d’une petite fille de deux ans qui, depuis juillet dernier, est en attente d’une double greffe cœur et foie. Nous l’avons aussi fait pour M. Martin Couture. Cet homme du Bas-Saint-Laurent est en attente d’une deuxième greffe de rein. Cela fait 15 ans qu’il a reçu son premier greffon et, maintenant, il doit en recevoir un autre. Avant d’amorcer la montée, nous lui avons parlé via un appel audio et vidéo. Les élèves se sont regroupés pour former un cœur géant en signe de solidarité. »

Soulignons que l’ascension de la montagne à Coton s’inscrit à l’intérieur des activités tenues annuellement dans le cadre de la Journée mondiale du don d’organes et de la greffe.