Une invention prometteuse pour la sécurité à motoneige

Une invention prometteuse pour la sécurité à motoneige

L’avertisseur de circulation pensé, conçu et développé au Kamouraska.

Crédit photo : Courtoisie

Trois Kamouraskois ont eu l’idée d’inventer un avertisseur de circulation qui s’installe sur les motoneiges, qui permet d’alerter le conducteur, grâce à un voyant lumineux, lorsqu’il va croiser une autre motoneige ou une surfaceuse dans un sentier.

Denis Gagnon, l’initiateur du projet, a subi un accrochage avec une autre motoneige dans une courbe alors qu’il circulait dans un sentier il y a quelques années. Il estime que s’ils avaient eu le système en question, cette collision aurait pu être évitée.

L’avertisseur de circulation conçu par Éric Dubé, ingénieur, un des trois partenaires dans l’aventure, permet de détecter un véhicule en croisement ou en approche devant ou derrière. Le clignotant se met en marche s’il détecte un autre engin qui se trouve à environ 150 à 700 mètres selon la situation.

« On travaille sur le projet depuis 15 mois. Cette invention est avant tout une idée pour améliorer la sécurité en motoneige et en VTT et diminuer les risques d’accident », précise Denis Moreau, chargé de projet pour la compagnie GDM Technologies Inc basée à St-Denis-de-la-Bouteillerie.

« On travaille sur le projet depuis 15 mois. Cette invention est avant tout une idée pour améliorer la sécurité en motoneige et en VTT et diminuer les risques d’accident. » – Denis Moreau

200 motoneigistes ont testé l’appareil cette saison. Évidemment, pour qu’il fonctionne, les deux motoneiges qui se croisent doivent toutes les deux avoir le système sur leur motoneige.

« Ça été très concluant, on parle seulement de quelques modifications mineures, par exemple, lorsque l’on circule en convoi de trois ou quatre motoneiges, si un s’éloignait pendant un certain temps, il réapparaissait comme un nouveau conducteur », a dit monsieur Moreau.

Le produit pourrait d’abord être installé sur toutes les surfaceuses des sentiers de motoneige de la province. Le groupe aimerait éventuellement que toutes les motoneiges en soient munies.

Les trois actionnaires ont créé un partenariat avec la compagnie Les Industries Surpro de la région de Montréal pour la production et la mise en marché la saison prochaine. Le prix reste à définir, mais on souhaite qu’il soit accessible. La réalisation du système a été effectuée par Les Industrie Surpro, de concert avec d’autres entreprises du Kamouraska, entre autres au niveau de l’électronique, la fabrication et l’assemblage. Il y a actuellement un brevet provisoire sur l’appareil.