Le hockey scolaire à la rescousse de Pascot

Le hockey scolaire à la rescousse de Pascot

Éric Lemelin, président du 41e Tournoi Pascot, entouré des mascottes de l’événement.

Crédit photo : Courtoisie

Après quelques années à enregistrer des baisses au chapitre des équipes participantes, le Tournoi Pascot connaîtra une hausse importante en 2019 pour sa 41eédition. Au total, 23 équipes participeront au prochain tournoi. Un chiffre rendu possible grâce à l’ajout d’un volet compétitif scolaire.

Alors que l’organisation fêtait ses 40 ans l’an dernier, les bénévoles du Tournoi Pascot n’avaient pas le cœur à la fête. Et avec raison. Seulement neuf équipes étaient inscrites, laissant l’avenir du tournoi incertain. Cette année, le vent a tourné pour Pascot, grâce à la nouvelle division scolaire qui vient bonifier l’alignement du prochain tournoi de 19 équipes, provenant de partout au Québec. Avec les quatre équipes du hockey mineur, c’est un total de 23 formations qui seront en compétition.

« Après une année d’existence, les trois écoles étaient à la recherche d’une compétition locale pour leurs joueurs et nous on était à la recherche d’une nouvelle avenue pour relancer le tournoi. On a fait une demande de permis au Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) pour accueillir du hockey scolaire et tout a déboulé. » – Éric Lemelin

Comme le souligne le président du tournoi, Éric Lemelin, cet apport non négligeable du milieu scolaire est rendu possible grâce à la concertation des trois établissements d’enseignement secondaire public et privé du Kamouraska. « Après une année d’existence, les trois écoles étaient à la recherche d’une compétition locale pour leurs joueurs et nous on était à la recherche d’une nouvelle avenue pour relancer le tournoi. On a fait une demande de permis au Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) pour accueillir du hockey scolaire et tout a déboulé », a-t-il résumé.

Si les bénévoles s’attendaient à une réponse positive de la part des écoles, Éric Lemelin avoue que l’ouverture de cette division a permis de boucler les inscriptions dans un temps record. « Mi-octobre et toutes nos équipes étaient inscrites. Du jamais vu! Dans les dernières années, on réussissait à aller chercher un nombre respectable d’équipes à l’arraché vers la mi-novembre ou le début de décembre. Encore là, on se demandait parfois si on allait tenir le tournoi », s’est-il exclamé.

Mise en échec

Outre cette nouveauté majeure, Éric Lemelin mentionnait que le 41eTournoi Pascot allait connaître le retour de la mise en échec dans les catégories « Cadet » et « Juvénile », ce qui viendra rehausser le niveau de jeu, selon lui. De plus, il ajoutait qu’une équipe kamouraskoise allait évoluer dans chacune des quatre catégories en compétition (Benjamin D2, Cadet D2, Juvénile D2 et Midget A) et que trois de ces équipes auraient la chance de se succéder sur la glace du Centre sportif de Saint-Pascal, le vendredi dès 16 h 30. L’événement doit être souligné sous forme de « happening », en collaboration avec le IGA de Saint-Pascal, commanditaire majeur du tournoi.

Le 41eTounoi Pascot se tiendra du 17 au 20 janvier prochains. Les matchs seront disputés au Centre sportif de Saint-Pascal et au Centre Bombardier de La Pocatière. L’horaire complet des matchs peut être consulté à partir de la page Facebook du tournoi.