Dindon : maximisez vos heures de chasse

Dindon : maximisez vos heures de chasse

Superbe dindon à 2 barbes récolté par l'auteur.

 

D’année en année, la chasse au dindon sauvage gagne en popularité au Québec. De plus, les observations dans la région se multiplient, ce qui accentue l’intérêt des chasseurs de la région pour ce type de chasse, mais il ne faut pas oublier qu’aucune chasse n’est encore permise dans la zone 2. Par contre, il est permis de récolter un oiseau à barbe dans la zone 3.

Dans cette zone, la chasse s’échelonne du 27 avril au 8 mai 2018. Il ne faut pas oublier que la chasse au dindon n’est permise qu’une demi-heure avant le lever du soleil jusqu’à l’heure du midi.

Pour maximiser ses chances de succès, il est capital d’être posté à l’affût au minimum une heure avant le début de la chasse. En procédant ainsi, on évite d’être détecté par les oiseaux du secteur qui sont encore perchés dans un arbre. Si vous chassez à partir d’une tente au sol, je vous suggère d’installer celle-ci la veille. Plus vous passerez inaperçu, meilleures seront vos chances de succès. Assurez-vous aussi de nettoyer le sol à l’intérieur de la tente lorsque vous l’installerez. Vous éviterez ainsi tout bruit qui pourrait alerter cet oiseau qui est de nature très nerveuse.

Pour maximiser les quelque 6 ½ heures de chasse par jour disponible, je vous propose d’être très patient, car tout comme à la chasse à l’orignal, il ne suffit que de quelques minutes pour intéresser et faire venir un mâle à portée de tir en utilisant l’appel. Je vous suggère de choisir si possible un champ de faible superficie, si bien entendu vous avez accès à un tel endroit. J’ai remarqué qu’il était beaucoup plus facile de faire venir des dindons dans un champ dont la largeur ne dépassait pas 60 mètres. En pareil cas, si les dindons sont de l’autre côté du champ, ils n’hésiteront pas trop longtemps à traverser pour venir à votre rencontre. Passé cette distance, j’ai remarqué que la plupart du temps le mâle va parader sans cesse pour tenter d’attirer la femelle qu’il entend de l’autre côté du champ en considérant que c’est à elle à faire le reste du chemin pour qu’ils se rencontrent.

En étant stationnaire tout l’avant-midi, il faut user de patience, car il y a généralement deux pics d’activité dans les 6h30 de guet à faire. Le premier pic a lieu très tôt en matinée ou un peu plus tard si le temps est nuageux ou pluvieux, car en pareille situation les dindons descendront de leur perchoir un peu plus tard. Généralement, s’il y a des dindons dans votre secteur, il y aura de l’action pendant environ deux heures et soudainement plus rien. Il ne faut surtout pas se décourager et penser qu’il ne se passera plus rien et quitter les lieux. C’est l’erreur que bien des chasseurs font malheureusement. Pourtant bien souvent vers 10h30-11h00, l’action reprend, car les femelles ayant déjà pondu leurs œufs et qui s’étaient nourries aux premières heures du matin en attirant l’attention des mâles retourneront couver leurs œufs. Les mâles repartiront donc à la recherche d’une femelle et c’est à ce moment qu’ils redeviendront vulnérables et que vous aurez moins de compétition des femelles occupées à couver.