Une deuxième pratique des services incendie du Kamouraska

Une deuxième pratique des services incendie du Kamouraska

Le 12 septembre en soirée, une deuxième pratique commune des services incendie du Kamouraska, réunissant une quarantaine de pompiers, s’est tenue à l’usine Bombardier Transport de La Pocatière.

Crédit photo : TVCK

Le 12 septembre en soirée, une deuxième pratique commune des services incendie du Kamouraska, réunissant une quarantaine de pompiers, s’est tenue à l’usine Bombardier Transport de La Pocatière.

Pour cette seconde pratique commune, la deuxième en deux ans, la Régie intermunicipale Kamouraska-Ouest, le service incendie Kam-Est ainsi que les services incendie intermunicipaux de Saint-Pascal et de La Pocatière étaient sur place pour simuler une intervention dans un bâtiment industriel. Cette dernière servait également d’exercice d’évacuation en cas d’incendie pour les employés de l’usine.

« Ce bâtiment est excellent pour une simulation puisqu’il comporte des risques particuliers, tels que l’utilisation de matières dangereuse, des espaces clos, etc. Le nombre d’employés ajoute également un défi supplémentaire qui influence l’approche en cas d’incendie. La pratique d’aujourd’hui s’en trouve donc optimisée », de mentionner M. Christian Chénard-Guay, coordonnateur en sécurité incendie à la MRC de Kamouraska. « Nous avons tous à cœur la protection de nos citoyens et l’application de bonnes pratiques en matière d’intervention d’urgence comme celle-là. Ce type d’actions préventives est nécessaire pour une meilleure mise en place des actions prévues au schéma de couverture de risque, dont la MRC est responsable », de dire le préfet, M. Yvon Soucy.

Sur place, un camion échelle, un camion pompe et des unités d’urgence ont été déployées. De la fumée artificielle a également été utilisée pour reproduire une situation la plus réelle possible. Par cet exercice, il était aussi question d’arrimer les techniques et les équipements de travail de tous et de travailler ensemble, et ce, le plus efficacement possible.