Des collations santé comme projet porteur

Des collations santé comme projet porteur

SAINT-GABRIEL-LALEMANT – Le début de l’année scolaire n’a pas ramené que les collations santé à l’école primaire de Saint-Gabriel-Lalemant. Avec elles, s’exprime une communauté qui se mobilise.

En effet, depuis le lancement des collations santé à l’été 2010, deux changements de taille se sont imposés : le rajout d’une deuxième collation hebdomadaire et l’installation d’une petite banque au dépanneur. « Un projet qui rassemble et grandit », dit Maude Pichereau, agente de développement.

À l’été 2010, des comités et clubs sociaux se sont réunis pour lancer la première édition des collations santé. Ce fut un succès. En juillet dernier, le Club Lions, le Cercle des Fermières, le Club des 50 ans et plus et le Comité des Loisirs ont décidé d’ajouter une collation de plus par semaine.

Le Club Lions a fourni une petite banque, placée chez Accomodation Lou-Mark, pour recueillir la monnaie. En deux mois, plus de 120 $ ont été amassés.

« Je peux désormais affirmer que ce projet est porté par la communauté, et non simplement par des organismes. Les gens y croient, car ils savent où va leur argent. Les citoyens sont fiers de leur générosité », d’ajouter Mme Pichereau.

Des commanditaires complètent le tableau : la Caisse Populaire Desjardins de la Rivière-Ouelle, le député André Simard, le Syndicat des producteurs de lait de la Côte-Sud et le comité de développement local.