D’autres maillages intéressants pour la symbiose industrielle

D’autres maillages intéressants pour la symbiose industrielle

Rencontre de maillage sur le bois au Club de Golf de Saint-Pacôme, dernièrement.

Crédit photo : Courtoisie

La symbiose industrielle fonctionne bien au Kamouraska, on compte maintenant une quarantaine d’échanges entre les entreprises. Le concept de la symbiose industrielle est basé sur un échange entre deux entreprises. Plutôt que d’envoyer au recyclage les résidus qu’elle produit, l’entreprise l’offre à une autre de son territoire, sous le principe d’un circuit court, qui elle, les revalorisera.

Linéaire Design de L’Islet donne maintenant le bois dont elle n’a plus besoin à SkisRecup de l’École secondaire Chanoine-Beaudet de Saint-Pascal. « Le bois allait en valorisation énergétique, mais désormais, il sera donné à SkisRecup », confirme Alexandre Jolicoeur, animateur de symbiose industrielle à la SADC du Kamouraska. SkisRecup avait besoin de bois pour faire ses bancs qui mettent en vedette de vieux skis de fond. Linéraire Design qui fait des maisons en charpente ne jetait déjà pas beaucoup de matériau. L’entreprise donne maintenant une autre vie au bois qui était auparavant utilisé pour le chauffage.

En nette progression, le concept a attiré des dizaines d’entreprises. Alexandre Jolicoeur a réussi à mailler 80 entreprises pour 40 échanges.