Contes de Noël de l’École de l’Orée-des-Bois

Contes de Noël de l’École de l’Orée-des-Bois

Voici les comptes de Noël des élèves de Mme Annie Lévesque de l’École de l’Orée-des-Bois à Sainte-Louise.


Magie de Noël

C’est pendant la journée du 24 décembre, au pôle Nord, dans l’atelier du père Noël, que cette histoire se déroule. Durant cette journée, le père Noël et ses lutins avaient encore des centaines de cadeaux à faire et à emballer. Ils étaient très pressés. Tout allait bien, ils étaient heureux car le lendemain c’était Noël.

Tout à coup, la machine à fabriquer les cadeaux arrête. Le père Noël s’empresse d’examiner la machine en panne. Il est inquiet car il craint de ne pouvoir finir les cadeaux à temps.

Sans tarder, il essaie de réparer la machine, mais sa tentative échoue. Il est très déçu. Soudain, il pense à un de ses lutins, le lutin réparateur Répartin. Aussitôt, père Noël s’écrie : « Répartin, viens ici! » Répartin arrive sur-le-champ. Après avoir pris connaissance du problème, il examine la machine. Quelques minutes passent et Répartin voit le problème; un jouet est pris dans l’engrenage. Répartin enlève le jouet coincé.

Fou de joie, père Noël appuie sur le bouton de démarrage et la machine se remet en marche.

Finalement, la troupe continue la production des cadeaux et termine tous les cadeaux à temps pour les distribuer aux enfants. Heureux, le père Noël crie : « Ho! Ho! Ho! »

Adrielle Émond, sixième année


Les lunettes du père Noël

Mon histoire se passe le soir de Noël 2017.

Une jeune fille, qui s’appelait Émy, avait déposé, près du sapin qui était dans sa maison, des biscuits et un verre de lait. Émy espérait que le père Noël mange les biscuits et boive le lait.

Pendant la nuit, le père Noël est passé et a perdu ses lunettes. Émy, qui s’était levée pour boire un verre d’eau vit le vieil homme sur le fauteuil du salon. Elle lui demanda ce qui n’allait pas et il lui dit qu’il avait perdu ses lunettes. Sans elles, il ne voyait rien.

Émy a alors dit au père Noël qu’elle retrouverait ses lunettes. Elle commença minutieusement à chercher, mais au bout de dix minutes de recherche, elle n’avait rien trouvé. Ensuite, elle est allée voir dehors aux abords de la maison, mais ne trouva toujours pas les lunettes espérées. Soudain, Émy eut une idée. Elle aiderait le père Noël à faire sa tournée de cadeaux.

Elle courut annoncer son idée au père Noël qui accepta avec joie. C’est alors qu’ils partirent ensemble livrer les cadeaux dans la nuit.

Finalement, ils ont distribué tous les cadeaux et ont retrouvé les lunettes du père Noël au fond de son traîneau.

Émy Jean, cinquième année


La fabrique de cadeaux se brise

Tout commence la veille de Noël dans la fabrique de cadeaux du père Noël. Papa Noël mange des biscuits en buvant un bon verre de lait. Pour leur part, les lutins prennent une pause.

Soudain, la fabrique de cadeaux émet un drôle de bruit. Alors, quelques lutins vont voir ce qui se passe. Ils se rendent compte que la machine vient de se briser.

Avec courage, les lutins essaient de réparer l’engin défectueux, mais ils ne réussissent pas. Nos petits bonshommes pensent ensuite à huiler le mécanisme. Sait-on jamais? Ils n’obtiennent pas plus de succès. Subitement, le père Noël se souvient que ce problème est déjà arrivé dans le passé et qu’il doit y avoir une potion pour ce genre d’incident. Après quelques minutes de recherche, il met la main sur cette fameuse potion.

Aussitôt, père Noël verse le liquide sur le mécanisme brisé. Voilà que la fabrique de cadeaux fonctionne à nouveau. Hourra!

Finalement, les cadeaux sont prêts à temps. Les enfants du monde entier seront encore choyés cette année.

Noé Isabelle, cinquième année


Père Noël en détresse

C’était la veille de Noël et le père Noël était en train de distribuer ses cadeaux dans la ville de New York.

Tout à coup, le traîneau du père Noël fonça dans un sapin et il resta pris au sommet de l’arbre avec les rennes et le père Noël. Tous étaient affolés.

Père Noël reprit son calme le premier et décida alors de pousser le traîneau pour que celui-ci se déprenne. Malheureusement, cette tentative n’a pas fonctionné. Un peu déprimé, papa Noël alla s’assoir à côté de ses rennes pour les réconforter. Comme il venait de s’installer, il eut une merveilleuse idée. Il remonta dans son traîneau et demanda à ses rennes de s’envoler ensemble. Après bien des efforts, la cime du sapin céda et les rennes se retrouvèrent de nouveau dans les airs.

Trop content de pouvoir continuer son voyage, père Noël remercia chaleureusement ses précieuses bêtes.

Finalement, le père Noël termina sa tournée de cadeaux, et au retour, il réserva une grosse surprise à ses fidèles rennes qui l’avaient bien aidé.

Sophie Beaulieu, sixième année


La machine à jouets brisée

C’est la nuit du 24 décembre, le soir du réveillon de Noël. Les lutins fabriquent des cadeaux, les emballent et les mettent dans le traîneau à l’aide de la machine à fabrication.

Tout à coup, la machine arrête. Elle semble brisée.

Aussitôt, les lutins appellent le père Noël pour lui raconter l’incident. Ce dernier arrive cinq minutes plus tard. Dès qu’il arrive, il se dépêche d’aller vérifier la machine, et pendant ce temps, les lutins continuent de fabriquer les cadeaux à la main. Le père Noël ne trouve pas pourquoi la machine s’est arrêtée, alors il appelle un électricien. Quinze minutes plus tard, l’électricien arrive. Il regarde la machine, l’examine et finit par trouver le problème. C’était un cadeau qui était coincé et qui bloquait le mécanisme. Dans le temps de le dire, le cadeau fut retiré.

Tout le monde s’est réjoui, car la production a pu reprendre.

Finalement, le père Noël et ses rennes partent distribuer les cadeaux aux enfants du monde. Au retour, ils auront droit à des vacances bien méritées.

Vicky Dubé Pelletier, sixième année