Le Centre d’art de Kamouraska lance des expositions célébrant le territoire

Le Centre d’art de Kamouraska lance des expositions célébrant le territoire

Crédit photo : Image tirée du site web Centredartkamouraska.ca.

Le Centre d’art de Kamouraska lancera, vendredi 15 juin à 17 h, deux nouvelles expositions estivales : Voir loin et Au large ces ailes aux îles déployées. Mettant à l’honneur les œuvres et le travail de six artistes en arts visuels et médiatiques – dont deux reçues en résidence de création – et quatre photographes, ces expositions convient les visiteurs à une halte artistique inédite, et ce, jusqu’au 8 octobre prochain. Pour connaître tous les détails des expositions : www.centredartkamouraska.ca.

Par des propositions d’artistes et des médiums pluriels – sculpture, estampe, installation, peinture, vidéo et dessin – Voir loin est une invitation à renouveler notre expérience du paysage. Les artistes sont Laurence Belzile, Camille Bernard-Gravel, Marie-France Bourbeau, Lorraine Dagenais et Miguel Forest. Cette exposition témoigne de liens étroits entretenus avec la nature et présente des œuvres où les paysages construits, reproduits ou artificialisés élaborent et offrent de nouvelles pistes de lecture des éléments naturels.

Dialogue immersif entre le fleuve, ses rives, ses îles et sa faune, Au large ces ailes aux îles déployées propose une expérience unifiée de deux approches de prime abord distinctes : la photographie d’observation et l’art contemporain. Bien au-delà de la simple juxtaposition spatiale, les œuvres installatives de l’artiste Virginie Chrétien et l’imagerie documentaire des photographes Christophe Buidin, Yves Demers, Michel Bury et Sébastien Dionne se fusionnent, laissant éclore une toute nouvelle appropriation du paysage environnant et de son avifaune. Le volet photographique et documentaire de l’exposition Au large ces ailes aux îles déployées est présenté par la Société Duvetnor.

Ces expositions ont été rendues possibles grâce au soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Ministère de la Culture et des Communications du Québec, de la Municipalité de Kamouraska ainsi que de l’entreprise Olivier Kamouraska Chrysler.