Benjamin Ouellet en route pour une compétition d’envergure à Phoenix

Benjamin Ouellet en route pour une compétition d’envergure à Phoenix

Benjamin Ouellet participera au Desert Challenge 2018.

Crédit photo : Courtoisie

Le jeune coureur de Saint-Pascal souffrant d’une déficience visuelle Benjamin Ouellet participera au Desert Challenge 2018, une compétition d’envergure internationale qui se tiendra les 15 et 16 juin prochains à Phoenix en Arizona. L’objectif de cette compétition est de lui permettre de se démarquer pour joindre les rangs de l’équipe paralympique canadienne.

Cette compétition est dans le collimateur de Benjamin depuis maintenant un an. Comme le mentionne son père, Francis Ouellet, il s’agit d’une des plus populaires auprès des athlètes paralympiques internationaux. « Si Benjamin veut joindre les rangs de l’équipe paralympique canadienne, il doit bien se classer dans une compétition de cette envergure. Même s’il a remporté deux médailles de bronze au Jeux paralympiques canadiens, l’an passé, ce n’est pas suffisant. Ce sont les temps aux compétitions internationales qui comptent », précisait-il.

« Si Benjamin veut joindre les rangs de l’équipe paralympique canadienne, il doit bien se classer dans une compétition de cette envergure. Même s’il a remporté deux médailles de bronze au Jeux paralympiques canadiens, l’an passé, ce n’est pas suffisant. Ce sont les temps aux compétitions internationales qui comptent. » – Francis Ouellet

Depuis le milieu de l’hiver, Benjamin s’entraîne à raison de 10 à 12 h par semaine avec cet objectif en tête. Il est également suivi par un thérapeute et un entraîneur qualifié pour être en mesure de bien performer, au bon moment. « Il vise à être dans le Top 10 au 200 et au 400 m junior. Au 800 m, s’il court bien, il pourrait atteindre le Top 3 des athlètes juniors à l’international et se classer parmi les 15 premiers au monde, tous âges confondus », d’ajouter son père.

Appui financier régional

Comme Benjamin ne fait toujours pas partie de l’équipe paralympique canadienne, tous les frais relatifs à cette compétition doivent être assumés par sa famille. Jusqu’à maintenant, le jeune coureur de 17 ans bénéficie d’un appui financier majeur de la part d’Olivier Kamouraska Chrysler et d’autres entreprises de la région. « 10 000 $ ont été amassés dans la dernière année grâce à eux. Cet argent va permettre de payer la compétition à Phoenix et sa prochaine participation aux Jeux paralympiques canadiens, au début du mois de juillet », mentionnait-il.

Même si les trois courses auxquelles Benjamin doit participer sont prévues durant la fin de semaine du 15 au 17 juin prochain, Francis Ouellet mentionnait qu’ils seront à Phoenix dès le dimanche 10 juin pour qu’il puisse s’ajuster au décalage horaire et s’adapter à la chaleur qui frôle les 40°C à ce temps-ci de l’année. Il doit aussi prendre part à quelques petits entraînements et faire des tests supervisés par des spécialistes, jeudi et mercredi, afin de terminer son classement paralympique.