Une requête pour retourner vivre près de ses victimes

Une requête pour retourner vivre près de ses victimes

Le Palais de justice de Rivière-du-Loup.

Crédit photo : Archives Le Placoteux

Un homme de Rivière-Ouelle, qui a purgé une peine de prison pour introduction par effraction chez ses voisins, veut retourner vivre dans la même rue que ses victimes.

Réginald Lachance est entré de force à l’intérieur du domicile d’une petite famille de Rivière-Ouelle en pleine heure de dîner, le 9 août 2015. Il a été menaçant et a commis des gestes inconvenants. On a aussi trouvé chez lui du cannabis. Il a été condamné à deux ans de prison en mai 2016, mais avait déjà passé neuf mois derrière les barreaux, ce qui fait qu’il est libre aujourd’hui. Il doit aussi suivre une probation de trois ans, qui est donc active présentement.

Au Palais de justice de Rivière-du-Loup, vendredi, il a demandé à retourner vivre dans la même rue que ses victimes, alors que ses conditions imposent qu’il ne peut pas entrer en contact avec cette famille et qu’il ne peut se trouver sur la même rue. La Couronne s’oppose à cette demande. Réginald Lachance souhaite toutefois être entendu par le juge qui a prononcé sa sentence, ce qui aura lieu le 7 juillet prochain.