Un jeune de Saint-Alexandre aux Jeux de la francophonie canadienne

Un jeune de Saint-Alexandre aux Jeux de la francophonie canadienne

Nathan Soucy

Crédit photo : Courtoisie

Nathan Soucy, un athlète de 15 ans de Saint-Alexandre, a été sélectionné pour participer aux Jeux de la francophonie canadienne, un événement prestigieux qui n’est présenté que tous les trois ans.

Nathan a pratiqué toutes sortes de sports avant d’avoir un coup de cœur pour l’athlétisme il y a environ deux ans et demi. «Je faisais de longues distances au début, puis du 400 m et du 600 m et ç’a commencé à donner des résultats», raconte-t-il.

Il a obtenu son laissez-passer pour les jeux en battant des records du Club Filoup de Rivière-du-Loup lors d’une récente compétition. Au 800 m, il est le premier du club à aller sous les 2 minutes (1 h 59. 71) en battant le record de la catégorie juvénile qui appartenait à Alexandre Lebel (2 h 4. 29) et le record absolu qui appartenait à Jean Lepage (2 h 3. 00) en 1979.

«C’est sûr que c’est un gros honneur. Ils prennent 10 personnes dans l’Équipe Québec. C’est une belle chance», a-t-il dit.

Ce dernier s’entraîne deux à trois fois par semaine avec le Club Filoup et deux à trois autres fois par semaine de jour en conciliation avec ses études au Collège Notre-Dame. Selon lui, une bonne préparation mentale est une base importante pour réussir dans ce sport. Ses entraîneurs sont Marcel Gagnon et son fils Vincent.

«C’est une étape de la vie de l’athlète vers une confiance et vers les hauts niveaux», souligne Marcel Gagnon.

Les Jeux de la francophonie canadienne ont lieu à Dieppe et Moncton en juillet. Nathan espère se classer dans le top 5. Il espère aussi faire encore partie de l’Équipe Québec l’an prochain.