Stéphane Lemelin à la direction du Collège

Stéphane Lemelin à la direction du Collège

M. Stéphane Lemelin

Crédit photo : Courtoisie

M. Stéphane Lemelin deviendra directeur général du Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatièle le 1er juillet prochain. La réussite des élèves et le volet international sont ses priorités.

Stephane Lemelin a commencé sa carrière au Collège comme enseignant de français en 2003. Il a été directeur du campus Saint-Jean de l’Université d’Alberta pour le pavillon de La Pocatière de 2008 à 2012. Le projet a été abandonné faute de financement, dit-il. Depuis 2012, il est directeur des études et des services pédagogiques. Il est aussi directeur de l’école d’immersion française pour les étudiants internationaux.

Stéphane Lemelin a un baccalauréat en communication publique, un baccalauréat en enseignement du français et un diplôme d’études supérieures spécialisé en administration scolaire. Il vient de terminer sa maîtrise en administration scolaire. « Cela fait longtemps que j’avais comme objectif de carrière de devenir directeur d’établissement », dit-il.

Le poste de directeur général s’ajoutera à ses fonctions, ce qui représente pour lui un beau défi. « Le rôle de représentation, je le faisais déjà beaucoup à l’école. Pour moi, c’est naturel de prendre ce poste », dit-il.

L’offre de service et l’international

M. Lemelin veut continuer « l’offre de services incomparable dans le Bas-Saint-Laurent pour nos élèves » et « conserver nos très bons résultats ministériels. » Le Collège, dit-il, est la meilleure école au Québec qui ne fait pas de sélection d’élèves.

Stéphane Lemelin croit qu’il faut attirer davantage d’élèves internationaux. « Avoir une école internationale c’est de s’ouvrir sur le monde », dit-il. Le Collège vise 10 % à 15 % de sa clientèle provenant de l’international. Les élèves internationaux peuvent venir pour de courts séjours ou pour le temps d’une session ou d’une année scolaire. Le Collège accueille deux élèves chinois depuis le début de l’année pour deux ans.

M. Lemelin souligne qu’à la suite de la rénovation des anciens dortoirs, les résidences scolaires disposent de 70 chambres individuelles destinées aux élèves de la région ou de l’international.

Stéphane Lemelin invite les jeunes et la population à la journée porte ouverte le samedi 21 janvier à compter de 13 h.