Patrick Senécal remporte le Prix Saint-Pacôme

Patrick Senécal remporte le Prix Saint-Pacôme

Le Prix Saint-Pacôme est allé à Patrick Sénécal.

Crédit photo : Karine Davidson-Tremblay

C’est à l’auteur Patrick Senécal qu’a été remis le Prix Saint-Pacôme du meilleur roman policier le 7 octobre dernier. Son polar L’autre reflet publié chez Alire lui a permis d’obtenir cette récompense pour une 2e fois. Il a aussi remporté le Prix coup de cœur remis pour la toute première fois par le vote du grand public via le nouveau site Internet de la SRPSP.

Le Prix Saint-Pacôme est accompagné d’une bourse de 3 500 $ offerte conjointement par la MRC de Kamouraska, la SODEC et les Librairies indépendantes du Québec (LIQ).

Les auteurs Marie-Ève Bourassa et Jacques Côté étaient finalistes pour l’obtention de ce prix décerné au Centre municipal de Saint-Pacôme, lors du 16e Gala du roman policier. Chacun a reçu une bourse de 500 $, gracieuseté de la Caisse Desjardins de l’Anse de La Pocatière et de Canadian Tire/La Pocatière et Montmagny.

Le Prix Saint-Pacôme Jeunesse a été attribué pour une 2e année. C’est à nouveau Laurent Chabin qui l’a remporté pour son roman La maison du silence, publié aux éditions Hurtubise HMH. Une bourse de 1 500 $, offerte par la Municipalité de Saint-Pacôme, est également attribuée à ce prix.

Le Prix Saint-Pacôme International du roman policier est allé à Don Winslow pour Cartel, paru aux Éditions du Seuil. Ce prix est remis en collaboration avec Les Librairies indépendantes du Québec, coopérative qui regroupe sous la bannière Les libraires plus d’une centaine de librairies indépendantes à travers la province.

Le Prix Jacques-Mayer du premier polar a récompensé le roman Amqui d’Éric Forbes, publié chez Héliotrope. Ce prix et le Prix coup de cœur sont accompagnés d’une bourse de 500 $, la première étant offerte par Métro Lebel de La Pocatière et la seconde par Canadien Tire de La Pocatière et Montmagny.

Enfin, en ce qui concerne les Prix de la rivière Ouelle de la nouvelle policière, catégorie senior, le premier prix est allé à Mme Sonia Galopin de Québec pour sa nouvelle Loup solitaire. Le deuxième prix a été accordé à Mme Chantal Lecours de Montréal pour son texte intitulé Lola. Les gagnants ont reçu respectivement une bourse de 300 $ et de 200 $, gracieuseté de la Caisse Desjardins de l’Anse de La Pocatière.

Cette soirée de Gala mettait un terme à une fin de semaine d’activités où fiction et réalité policière se côtoyaient. Le vendredi soir, le chroniqueur judiciaire Claude Poirier a donné une conférence devant plus de 80 personnes à l’église de Saint-Pacôme. La première édition du Salon du polar a attiré plus de 100 personnes, venues entendre les conférenciers et rencontrer les personnalités et auteurs présents pour l’occasion.

À lire également : À Saint-Pacôme, Claude Poirier se raconte…