LHCS – Le Placoteux : une saison d’adaptation selon Claude Turgeon

LHCS – Le Placoteux : une saison d’adaptation selon Claude Turgeon

La saison régulière 2016-2017 est maintenant terminée au sein de la LHCS – Le Placoteux.

Crédit photo : Archives Le Placoteux

À l’aube du début des séries éliminatoires, le président de la Ligue de hockey Côte-Sud Le Placoteux, Claude Turgeon, revenait sur la saison régulière 2016-2017 qui s’est terminée le 12 février dernier. L’arrivée de deux nouvelles formations et l’absence d’une des équipes fondatrices de la ligue auront principalement retenu l’attention des spectateurs et des gouverneurs, au cours des derniers mois.

Impliqué dans le hockey senior depuis de nombreuses années, Claude Turgeon a déjà vu neiger. C’est pourquoi il ne s’en fait pas trop avec l’assistance plus faible connue lors des matchs de décembre et de janvier dernier. « C’est normal pour du hockey de ce calibre-là. Les séries viennent souvent réajuster le tir », confiera-t-il.

Pour lui, ce qui a surtout retenu l’attention cette année, c’est l’intégration des deux nouvelles équipes que sont le CIEL-FM de Trois-Pistoles et le Giovannina de Sainte-Marie-de-Beauce. « Les réticences qu’on avait senties lors des réunions sont disparues au cours de la saison », déclarera-t-il.

Il avouera même qu’un beau noyau s’est formé dans l’ouest autour du Giovannina, du Plastiques Moore et du Décor Mercier de Montmagny. Toutefois, il ne cachera pas que les choses auront été un peu plus difficiles dans l’est. « La distance a été soulevée en ce qui concerne Trois-Pistoles et la saison n’a pas toujours été facile non plus pour le CIEL FM. Mais j’ai confiance que l’équipe va surprendre en série, à même titre que Saint-Jean et Montmagny, qui ont aussi connu une saison en dents de scie », précisait-il.

En manque des Forestiers

Première saison où la LHCS – Le Placoteux évoluait sans une de ses équipes fondatrices, les Forestiers de Saint-Pamphile, Claude Turgeon avoue que l’absence de cette formation aura eu un impact sur l’assistance, notamment à Saint-Jean-Port-Joli et Montmagny. « Les gens de Saint-Pamphile se sont ennuyés cette année et les autres équipes également. »

Cependant, il avoue ignorer si l’équipe reviendra la saison prochaine. « Je sais qu’il se fait un travail localement en ce sens. Je ne crois pas que le dossier soit fermé, mais je n’ai pas de confirmation non plus. »

Nouvelle expansion?

Malgré l’intérêt d’autres équipes à se joindre à la ligue, Claude Turgeon mentionnait que la LHCS – Le Placoteux se devait de « digérer » l’expansion réalisée cette année. Mais il croit tout de même que la ligue se doit de rester ouverte aux nouvelles formations, même s’il faut créer des divisions pour maintenir les rivalités locales en saison régulière. « Dans le centre du Québec, trois ligues ont fusionné pour assurer la poursuite de leurs opérations. C’est comme ça aujourd’hui dans le hockey senior », expliquait-il.

Peu importe l’avenir, Claude Turgeon croit fermement au hockey senior local. D’ailleurs, il a mentionné à plus d’une reprise l’importance de maintenir les rivalités naturelles entre les équipes, qui sont payantes côté assistance. « Il faut aussi s’assurer de maintenir un bon calibre entre les formations, car le bassin de joueurs reste quand même limité. Et parmi eux, il doit en avoir des locaux, car c’est eux qui remplissent les arénas », concluait-il.