La friperie « Namasté » s’installe au Cégep de La Pocatière

La friperie « Namasté » s’installe au Cégep de La Pocatière

La Friperie Namasté a maintenant un deuxième local au Cégep de La Pocatière.

Crédit photo : Courtoisie

La Friperie Namasté, qui avait ouvert ses portes il y a plus d’un an au Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, a maintenant un deuxième local au Cégep de La Pocatière. Cette initiative, d’une étudiante en sciences humaines, Léa Bissonnette-Lavoie, se veut une continuité de son projet initial.

Elle désire que les étudiants et les étudiantes du collégial puissent se procurer des vêtements recyclés à moindres coûts et ainsi développer une consommation de plus en plus responsable. Ce projet, qu’elle veut mobilisateur au Cégep, se traduira par une aide internationale, car tous les fonds amassés serviront à soutenir le Village de L’Espoir à Haïti. Rappelons que l’an dernier, la friperie avait généré des profits de plus de 900 $ en 5 mois d’opération.

Ouvert depuis le 16 février dernier, le local accessible par le Mistook sera ouvert les mardis et jeudis de 12 h à 13 h.

De plus, elle souhaite développer un autre volet en récupérant des robes et habits pour le bal des finissants. Dans un premier temps, ces vêtements seront remis à la Fondation du Centre Jeunesse du Bas-Saint-Laurent dans le cadre du projet fées marraines. Selon la demande, elle aimerait également que les élèves de 5e secondaire pensent à l’achat de vêtements recyclés pour leur bal, car selon elle « il est tout à fait possible d’être chic en donnant à des vêtements une seconde vie ». Elle invite les personnes qui désirent faire don de leurs vêtements à la contacter par Facebook ou par téléphone au 418 492-6715. De plus, une boîte placée au Mistook permettra de faire don de ses vêtements.

Après plus d’un an de fonctionnement au secondaire, elle croit que ce service au Cégep répond à un réel besoin, qu’il permet de réduire notre consommation, en plus d’avoir des retombées à l’international.