Glissez-déposez ce lien sur l'icône "Maison" de votre naviguateur.
[Fermer]
Journal en ligne

Version du 22 octobre 2014

À lire en ligneLe journal en ligne

Liste de diffusion

Abonnez-vous gratuitement à l'infolettre quotidienne

Membre de :

Hebdos Québec
Réseau Sélect
CHOX TVCK
InfoDimanche

AFFAIRES PUBLIQUES ET ÉCONOMIE


25 octobre 2013 à 06h00

Entente de collaboration entre Biopterre et le Cégep de Rivière-du-Loup

 LA POCATIÈRE - Le Cégep de Rivière-du-Loup a signé une entente de collaboration de recherche avec Biopterre-Centre de développement des bioproduits de La Pocatière, un centre collégial de transfert technologique (CCTT) associé au Cégep de La Pocatière et à l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA).
 
Cette entente permettra à Biopterre d’exercer des activités de recherche appliquée et de transfert technologique, en collaboration avec des enseignants et des étudiants du Cégep de Rivière-du-Loup, dans les axes de recherche suivants : biométhanisation et bioénergie et; valorisation des boues de systèmes d’épurations septiques et des matières résiduelles municipales et industrielles.
 
Cette entente comporte des impacts significatifs sur le transfert d’expertise technologique, le partage d’expertise et aussi d’installations dont le nouveau laboratoire d’enseignement et de recherche en biométhanisation du Cégep de Rivière-du-Loup. Les entreprises de la région pourront bénéficier d’avantages liés à cette collaboration.
 
Le directeur général du Cégep de Rivière-du-Loup, M. Claude Roy, s’est dit heureux de cette entente entre les trois établissements d’enseignement collégial : « La recherche fait partie intégrante du Plan stratégique 2011-2016 du Collège et je suis fier de constater qu’elle prend forme avec le développement de cette collaboration avec des partenaires du Bas-Saint-Laurent ».
 

plus de nouvelles plus de nouvelles




Vos commentaires sur cet article

1 commentaires / Ajouter un commentaire


Oh! le beau projet et très utile en plus. Effectivement, je m'intéresse aux boues d'usine d'épuration depuis 2009... celles qu'on épand sur les terres agricoles, cette pratique que favorise le MDDEFP dans son plan de de gestion des matières organiques. Je n'ai rien contre le phosphore et l'azote mais les Contaminants- CIE- encore peu ou pas étudiées(CCME-Conseil Canadien des ministres en environnement- 2012)j'ai de sérieuses inquiétudes. J'ai soumis un petit mémoire à la consultation sur l'énergie... favorisant la biométhanisation... mais les digestats ne sont pas plus épandables selon une recherche d'Agrinova. Alors, oui, votre projet est emballant et aidera sans aucun doute à mieux protéger nos terres, notre Eau, la biodiversité et notre santé. Au plaisir de collaborer de mon Suroît - oui, de ce coin de pays ou les municipalités(Elgin mai 2011) ont perdu la compétence de décider des ''boues''.

France Lemieux

Faites-nous part d'une nouvelle

Concours Votez photo prises de vues
Généralement nuageux

Conditions actuelles

La Pocatière

3 °C