Bière Fest 2017 : une quatrième présentation qui promet

Bière Fest 2017 : une quatrième présentation qui promet

Le Bière Fest, sera de retour pour une quatrième édition les jeudi 14, vendredi 15 et samedi 16 septembre au parc Blais.

Crédit photo : Courtoisie

Présenté par Impact Ford, l’événement festif par excellence à Rivière-du-Loup, le Bière Fest, sera de retour pour une quatrième édition les jeudi 14, vendredi 15 et samedi 16 septembre au parc Blais, en plein cœur du centre-ville.

Près de 10 000 visiteurs sont attendus pour découvrir des bières de partout au Québec et même d’ailleurs, bien manger et entendre les nombreux chansonniers présents, tout cela dans une ambiance festive. Cette année ne fait pas exception à la règle : l’accès au site du parc Blais demeure gratuit. « Toutefois, le bock officiel 2017 et les jetons de dégustation seront obligatoires pour y apprécier les différentes bières proposées, soit plus d’une soixantaine. Cinq forfaits sont déjà en prévente jusqu’au 8 septembre à minuit sur le site www.bierefest.com », indique Christian Duchesne, l’un des promoteurs.

Les 1 000 premiers forfaits La Saucette (1 bock et 10 jetons) seront proposés en prévente au prix spécial de 20 $ taxes incluses dans les points de vente suivants : Fromagerie des Basques, IGA Extra

Rivière-du-Loup, le Loft Bar Tapas, la Boucherie Bégin et aux deux Dépanneurs Saint-André. « Il faut donc se procurer son forfait rapidement pour économiser », ajoute Steeve Drapeau, du trio qui forme l’organisation.

Au chapitre des nouveautés, on note le retour en force après un an d’absence de la microbrasserie Belgh Brasse, dont l’usine a subi d’importants dégâts cet hiver en Abitibi. Deux nouvelles brasseries coopératives feront le bonheur des amateurs de bière : du nord-est ontarien Beau’s, et de Montréal, MaBrasserie. Mill Street Brewery de Toronto a aussi confirmé sa présence à l’événement.

Sous le chapiteau Centre commercial Rivière-du-Loup, plusieurs artistes auront la chance de se produire et ainsi contribuer à la fête. C’est le cas de David Jalbert et d’Olivier Couture.